Le Sagard

Le terme "Sagard" était le nom donné au scieur travaillant dans la scierie.
L'étymologie probable et lointaine de ce mot vient du latin "Secare"= couper, devenu "Segare"= scier.
En patois lorrain: lo seg = la scie.
lo segatt = la petite scie (ou encore la soyotte).
En italien et espagnol "la sega" = la scie.
En allemand "sägen" qui veut dire "scier".

Il vivait sur place, avec sa famille, dans la partie habitable de l'édifice.

En 1893, le sagard travaillait en moyenne 18 heures par jour.
Au début du XXème siècle, il travaillait encore 16 heures par jour.
Vers 1950, il ne travaillait plus que 14 heures par jour.

Il sciait 3 à 4 métres cubes par jour.(90 à 120 planches)

Le sagard gagnait en 1910 environ 5 sous de l'heure,
à l'époque un Kg de pain coûtait 4 sous et un paquet de tabac 8 sous.

Les revenus tirés de la scierie étant insuffisants, il cultivait
avec sa femme un lopin de terre et élevait un cochon, une vache,
et une basse cour.

Ses conditions de travail étaient fixées par un règlement strict, affiché à la scierie. Lisez-le dès votre prochaine visite !